Le Bureau
Jeannette Fischer
SOPRANO

Si l'art du chant a ses divas, il a aussi ses tempéraments. Jeannette Fischer est de ceux-là, qui marque d'une empreinte indélébile chacun des rôles dont elle s'empare. Cette Suissesse diplômée du Conservatoire de Musique de Zürich et lauréate du Concours des Voix et Piano des Jeunesse Musicales a perfectionné son art avec Rita Streich et Irwin Gage. Mais c'est à son talent propre et à son intelligence scénique qu'elle doit son aptitude à captiver le public, quelque soit l'habit du personnage qu'elle endosse !

Ainsi en est-il de Berta, dans Le Barbier de Séville, qu'elle a chanté avec succès sur les plus grandes scènes : au Grand Théâtre de Genève, à l'Opéra National du Rhin, à Pesaro, temple rossinien où elle se produit souvent, et surtout à l'Opéra de Paris dans la production de Coline Serreau qui lui a valu chaque soir des applaudissements nourris, ainsi que cette remarque de Luc Décygnes dans Le Canard Enchaîné : « Jeannette Fischer (...) est irrésistible d'esprit. Tout ce qu'elle fait confine à une sorte de génie. »

Même succès avec le personnage de Clorinda dans La Cenerentola, qu'elle interprète dans les mises en scène de Jérome Savary - où elle va jusqu'à faire le grand écart sur scène ! - puis de Jean-Pierre Ponnelle à l'Opéra National de Paris, au Grand Théâtre de Genève, à Marseille, à Strasbourg... A la Scala de Milan et au Teatro Real de Madrid, elle brille dans un autre rôle fétiche, celui de Marcellina dans Les Noces de Figaro. Son sens comique et dramatique inné rend inoubliable chacune des figures dont elle s'empare, comme sa Despina, de Cosi fan tutte, qui mène son monde à la baguette et triomphe à Nantes, Marseille, Bordeaux, Lausanne, ou sa Nella de Gianni Schicchi sous la direction de Seiji Ozawa au Palais Garnier : comment oublier sa lecture du testament, mise en scène par Laurent Pelly !

Sa sensibilité profonde en fait aussi une interprète de choix pour des productions plus rares. Elle qui bouleversa avec sa Gelsomina de La Strada, au Vlaamse Opéra, s'est engagée avec cœur dans l'aventure du Verfügbar aux Enfers, de Germaine Tillion, au Théâtre du Châtelet.

Au cours des dernière saisons, Jeannette Fischer a interprété Fatimah dans Marouf de Henri Rabaud à Marseille, et Carlotta dans Torvaldo e Dorliska de Rossini au Festival de Pesaro, La Vie Parisienne à Montpellier, Les Mamelles de Tirésias de Poulenc à Lyon et à l'Opéra Comique à Paris, La petite Renarde rusée à l'Opéra de Lyon, Hansel und Gretel à Toulouse et Nantes, La Cenerentola à Rennes, Les Noces de Figaro à Toulouse...

Jeannette Fischer enseigne à la Haute école de musique de Lausanne.

Octobre 2016

Merci de contacter Le Bureau avant toute utilisation de cette biographie.

Born in Switzerland, Jeannette Fischer graduated from the Conservatoire de Musique de Zürich and won the Concours des Voix et Piano des Jeunesse Musicales. She refined her art of Lied with Rita Streich and Irwin Gage.

She has often been invited by the Grand Théâtre de Genève (Louise, Il Barbiere di Siviglia / Berta, La Cenerentola / Clorinda, L'Italiana in Algeri / Elvira, Mitridate and Susannah by Carlisle Floyd), by the Opéra National de Paris (La Cenerentola, Cosi fan Tutte / Despina, L'Elisir d'Amore, Il Barbiere di Siviglia and L'Italiana in Algeri) and by the Opéra de Lausanne (La Sonnambula, Cosi fan Tutte, Il Turco in Italia, Il Matrimonio Segreto / Elisetta, Le Roi David, Albert Herring / Miss Wordsworth, Viva la Mamma by Donizetti / Luigia and Le Nez).

In Berne, Switzerland, Jeannette Fischer also sang Parsifal and Le Violon sur le Toit.

She made a dazzling operatic debut as Micaela in Carmen in Klagenfurt, then sang Oscar in Un Ballo in Maschera, Dialogues des Carmélites (Constance), Das Rheingold (Woglinde), Cosi fan Tutte and Mélisande in Pelléas et Mélisande as well as the title role La petite Renarde rusée in Nantes, La Sonnambula (Lisa) in Nancy, Cosi fan Tutte in Bordeaux, Mozart's Die Schuldigkeit des Ersten Gebots, conducted by Donato Renzetti at the Festival de Pesaro, Die Fledermaus (Adèle) in Toulouse and Lyon, La Vie Parisienne in Bordeaux, Die Frau ohne Schatten in Paris.

In concert, she sang Carmina Burana in Lucerne and Verbier, Brahms' Ein Deutsches Requiem during the Festival Musique en Côte Basque.

More recently, Jeannette Fischer has sung Marouf by Henri Rabaud (Fatimah) and Cosi fan Tutte in Marseille, La Cenerentola in Marseille, Palerme, Madrid and at la Scala, Donizetti's Viva la Mamma in Montpellier, Il Barbiere di Siviglia and Cendrillon (Noémie) in Strasbourg, Nella in Gianni Schicchi directed by Seiji Ozawa at the Paris Opera, Le Nozze di Figaro (Marcellina) in Milan, Minorque, Strasbourg, and Toulouse, Rossini's Torvaldo e Dorliska (Carlotta) in Pesaro, Franck Martin's Monsieur de Pourceaugnac in Lausanne, Verfügbar aux Enfers by Germaine Tillion at the Théâtre du Châtelet, La Strada (Gelsomina) at the Vlaamse Opera, L'italiana in Algeri in Naples, Hänsel und Gretel in Nantes and Angers. Il Barbiere di Siviglia in Paris where she was acclaimed by the audience and the critics.

Jeannette Fischer teaches at the Haute Ecole de Musique in Lausanne.

October 2016

Please contact Le Bureau before reproducing this biography.
"In uomini, in soldati" - Despina

Critique Hansel et Gretel à Nantes

Critique Barbier de Séville Bastille

Critique Noces de Figaro Toulouse