Le Bureau
Martin Bárta
BARYTON

Après avoir étudié le chant au Conservatoire de Pardubice en République Tchèque, Martin Bárta se perfectionne à l'Université de Prague.

Tout en se consacrant à l'enseignement du chant, il devient soliste à l'Opéra de Liberec où il interprète notamment Germont (La Traviata), Enrico (Lucia di Lammermoor), Ottokar (Le Freischütz), Eletsky (La Dame de Pique), Sharpless (Madame Butterfly). Il est ensuite engagé dans la troupe de l'Opéra de Prague où il fait ses débuts dans Lohengrin (le Herault). On peut ensuite l'entendre dans La Traviata, Madame Butterfly, Faust (Valentin), La Flûte enchantée (Papageno), Cosi fan tutte (Guglielmo), Carmen (Escamillo), Aida (Amonasro), La Bohème (Marcello), Jan Mathis dans Le Juif Polonais de Karel Weis, ainsi que les rôles titres de Eugène Onéguine, Don Giovanni, Nabucco, Rigoletto.

Il est invité par d'autres théâtres pour Le Jacobin de Dvořák (Bohus), Rusalka (le Garde-forestier), La Fiancée vendue de Smetana (Krusina), La Passion grecque de Martinů (Fotis le pope), Fidelio (Pizzaro), Les Noces de Figaro (le Comte) ainsi que Cavalleria rusticana et I Pagliacci (Alfio et Silvio).

En concert, il a chanté Carmina Burana, la Messe du Couronnement de Mozart, les Passions selon Saint Jean et Saint Matthieu, la Messe en Si mineur de Bach, la Symphonie n°9 de Beethoven...

Les tournées avec l'Opéra de Prague lui ont permis de chanter en Allemagne (Nabucco), en Autriche (Aida à Salzbourg), en Grande-Bretagne, en Italie (La petite Renarde rusée à Palerme), au  Japon (La Flûte enchantée, Aida, La Traviata), en Corée du Sud (Don Giovanni), à Houston aux Etats-Unis il a participé à un concert d'airs d'opéra et à interprété Le Mont des trois Lumières de Martinu. Il a chanté Schaunard (La Bohème) dans la production de Giancarlo Del Monaco au Festival de Verbier et le Baron Prus (L'Affaire Makropoulos) dirigée par Frieemann Layer et mise en scène par Robert Carsen à Strasbourg. Il a participé à la production de De la Maison des Morts mise en scène par Patrice Chéreau et dirigée par Pierre Boulez à Vienne, Amsterdam et Aix-en-Provence. Régulièrement invité par l'Opéra national du Rhin, il a s'est produit dans L'Affaire Makropoulos, La petite Renarde rusée, De la Maison des Morts.

Parmi ses projets, citons la reprise de La petite Renarde rusée à Strasbourg et De la Maison des morts à l'Opéra de Paris.

Octobre 2016

Merci de contacter Le Bureau avant toute utilisation de cette biographie.
Please contact Le Bureau before reproducing this biography.
Critique L'Affaire Makropoulos, Strasbourg

Critique De la Maison des morts, Strasbourg